cerveau_intelligence_artificielle

L’IA ou intelligence artificielle… Qu’est-ce que c’est ? Petit tour d’horizon pour vous permettre d’y voir plus clair.

C'est tout simplement l’ensemble des techniques mises en œuvre pour permettre à une machine d’imiter, ou du moins essayer de reproduire, une forme d’intelligence humaine. Aujourd’hui, le nombre d’applications faisant appel à l’IA est en constante progression.

C’est le mathématicien Alan Turing qui, en 1950, donne naissance à cette notion. Dans son livre Computing Machinery and Intelligence, il évoque un test dans lequel un sujet interagit successivement avec un autre être humain puis avec une machine. Ce test est réalisé à l’aveugle, si le sujet du test n’arrive pas à faire la différence entre les réponses données par l’humain et celles données par la machine. Alors, celle-ci est considérée “intelligente”.

Toutes les grandes entreprises de l’informatique actuelle planchent aujourd’hui sur l’IA pour pouvoir l’appliquer à des domaines spécifiques et précis. L'exemple le plus flagrant est Google avec sa suite d'algorithmes permettant d’analyser le contenu des sites web. Celle-ci permet au moteur de recherche de proposer les articles les plus pertinents à l’internaute en fonction de la requête qu’il tape.

L’immense potentiel de l’Intelligence Artificielle

Le principal intérêt de l’intelligence artificielle, c’est sa capacité à évoluer au fur et à mesure qu’elle effectue des tâches. D’une simple aide générique, elle peut passer à un système de gestion automatique de fonds dans la finance ou devenir une aide au diagnostic médical. Les applications dans l’aide décisionnelle pour les opérations militaires font également partie de ce formidable potentiel.

Il y a moins de cinq ans, l’intelligence artificielle pesait 200 millions de dollars sur le marché. En 2025, cette part est estimée à environ 90 milliards de dollars.